Une belle initiative des orthophonistes.

« Depuis plus de 30 ans, les orthophonistes démontrent qu’acquérir et maîtriser le langage écrit (lecture, écriture), passe par un bon niveau de langage oral et une aisance à s’exprimer : « le bien lire » passe par « le bien parler ». Dans ce but, ils imaginent, créent et réalisent des actions de prévention qui visent à prévenir les troubles du langage et à lutter contre l’illettrisme », indique le syndicat des orthophonistes. En France métropolitaine, 2 500 000 personnes, soit 7% de la population âgée de 18 à 65 ans, se trouvent en situation d’illettrisme contre 116 000 personnes recensées à La Réunion, en 2011, soit 22,6  % des 16 à 65 ans.

« Afin d’agir en amont, nous organisons cette action de prévention intitulée « Un bébé, un livre » visant à sensibiliser les parents et les professionnels sur la nécessité d’accompagner très précocement le langage des tout-petits et d’utiliser le livre comme support à partager », indique le syndicat. Depuis 2011, cette action a pris une dimension nationale, portée par la Fédération nationale des orthophonistes (FNO). Elle a aussi obtenu la labellisation de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI) dans le cadre des « Journées Nationales d’Action Contre l’Illettrisme ».