Objectif

______________________________________________________________________________

L’orthophoniste, professionnel de santé, doit savoir réaliser un bilan, établir un diagnostic et un projet thérapeutique, puis mener une prise en charge dans le traitement des troubles de la communication, du langage, de la cognition mathématique, de la parole, de la voix et des fonctions oro-myo-faciales. Il peut de plus, proposer des actions de prévention, d’éducation sanitaire ou de dépistage, ainsi que participer à la lutte contre illettrisme. Il peut intervenir dans la formation initiale et continue. Il peut prendre part à la recherche dans le domaine de l’orthophonie.

______________________________________________________________________________

Déroulement des études

La formation conduisant au Certificat de Capacité d’Orthophoniste a pour but l’acquisition des connaissances et des compétences nécessaires à l’exercice du métier d’Orthophoniste. Elle est dispensée par les universités et confère le grade de master. Elle est organisée en cinq années et se compose d’un 1er cycle de 6 semestres (180 crédits européens ECTS) et d’un 2nd cycle de 4 semestres (120 crédits ECTS correspondant au niveau master).

L’enseignement comprend des cours théoriques, une formation à la pratique clinique (stages), ainsi qu’une formation en recherche lors du second cycle. La formation couvre 12 domaines répartis en sciences fondamentales (biomédicales et sciences humaines et sociales), pratiques orthophoniques et méthodologie (recherche et évaluation des pratiques professionnelles).

La formation a pour objectifs de permettre :

  • L’acquisition d’un socle de connaissances en sciences de la vie, en sciences physiques et en sciences humaines et sociales indispensables à l’appropriation progressive des compétences nécessaires à l’exercice du métier d’orthophoniste ;
  • L’approche fondamentale de l’être humain, la recherche du maintien de la santé ou la prise en charge du patient, par des connaissances en santé publique ;
  • L’acquisition de connaissances concernant la pathologie et la physiopathologie nécessaires à la pratique de l’orthophonie.

L’apport théorique est complété par des activités de raisonnement clinique et des activités d’apprentissage pratique en milieu clinique permettant à l’étudiant de commencer à construire les compétences nécessaires à l’exercice du métier d’orthophoniste.

Conditions d'accès et attendus nationaux

Aucune limite d’âge n’est imposée, les études pouvant s’entreprendre après une précédente formation, une réorientation ou après avoir élevé ses enfants, mais un concours très sélectif sanctionne l’entrée en Institut de formation en orthophonie. Le candidat doit être titulaire du baccalauréat ou du DAEU (Diplôme d’Accès aux Études Universitaires). Un titre français admis en dispense du baccalauréat est également accepté.

Disposer d’une solide maîtrise de la langue écrite et orale.

  • L’étudiant en orthophonie devra développer une excellente capacité à communiquer à l’oral et à l’écrit, de manière claire et adaptée.
  • Il devra, à terme, comprendre et intégrer des informations issues de textes de différentes natures (sciences biomédicales et sciences humaines).

Disposer de bonnes capacités de raisonnement logique, d’analyse et de compréhension de concepts issus de différentes disciplines, savoir les modéliser et être intéressé(e) par la démarche scientifique.

L’étudiant devra notamment développer son intérêt pour les avancées des sciences (humaines et sociales, du langage, biomédicales et physiques…) et développer une rigueur d’analyse telle que celle sollicitée par la démarche scientifique. Cette compétence nécessitera une capacité à se documenter dans au moins une langue étrangère.

Faire preuve de bonnes capacités de communication et disposer de qualités humaines, d’empathie, de bienveillance et d’écoute.

  • L’étudiant devra développer des qualités humaines afin de comprendre la part essentielle du positionnement relationnel dans les futures pratiques cliniques.
  • Il s’agira de savoir s’adapter aux différents interlocuteurs d’un professionnel de santé : patients, entourage, autres professionnels…

Disposer de compétences méthodologiques et comportementales afin d’être capable de travailler de manière responsable, à la fois en autonomie et en groupe.

L’étudiant devra développer ses compétences pour travailler en autonomie, mais également en groupe et faire preuve à la fois de capacités d’organisation et de qualités relationnelles.

  • Il devra apprendre à exposer et justifier un avis ou un point de vue personnel dans un échange.
  • Il devra affiner ses capacités réflexives qui lui permettront de s’autoévaluer et de se réajuster.
Concours d’entrée

Les candidats doivent satisfaire à un concours d’entrée comprenant des épreuves écrites et orales (linguistique, biologie, expression, tests psychotechniques…) avec un jury. Les modalités de sélection varient sensiblement entre les écoles/regroupements, mais toutes demandent une parfaite maîtrise de la langue française. Les aptitudes psychophysique des candidats sont également évaluées (aptitudes sensorielles, motrices et psychiques).

Le processus d’admission se passe en deux étapes :

  • une phase d’admissibilité sur dossier,
  • une phase d’admission (épreuve écrite et orale) pour les candidats admissibles.

Un candidat retenu pour la phase d’admission sera convoqué dans l’une des universités du regroupement (parmi celles qu’il aura choisies en tant que sous-vœux).

Il existe 9 regroupements. Ainsi, si vous postulez à un regroupement, vous devrez émettre des sous-voeux parmi les villes du regroupement. Ces sous-voeux peuvent être plusieurs CFUO ou juste une seule de ces villes. A noter que pour accroître votre chance d’être admis, il convient de faire plusieurs sous-voeux au sein d’un même regroupement. Si vous avez mis plus d’une ville en tant que sous-voeux, vous pourrez passer un oral dans une ville et être admis dans une autre.

PHASE D’ADMISSIBILITÉ

La phase d’admissibilité porte sur l’examen du dossier.

Pour les candidats bacheliers ou en terminale :

  • Notes obtenues en première et terminale,
  • Résultats aux épreuves anticipées du baccalauréat, notamment les résultats de français (écrit et oral), de philosophie, d’histoire-géographie, de langue étrangère et des matières scientifiques (SVT, mathématiques, physique – chimie, sciences économiques et sociales),
  • Avis du conseil de classe traduit dans la Fiche Avenir : avis formulé au regard des attendus pour la formation en orthophonie.
  • Pertinence du projet de formation motivé du candidat ; la lettre de motivation, personnelle, sera prise en compte, notamment les éléments liés au projet en rapport à un métier de soin.

Pour les candidats en réorientation post-bac ou professionnelle :

  • Résultats obtenus en première et terminale,
  • Résultats obtenus des épreuves du baccalauréat, si ceux-ci sont disponibles,
  • Justificatifs des résultats obtenus dans les formations universitaires suivies (relevés de notes et éventuel(s) diplôme(s)),
  • Pertinence du projet de formation ou de reconversion motivé du candidat (lettre de motivation, CV et tout autre document utile).

Les candidats admissibles seront convoqués aux épreuves d’admission. 

PHASE D’ADMISSION

Si vous êtes sélectionné pour ces épreuves, vous devrez vous reconnecter sur Parcoursup à partir du mois d’avril afin de prendre rendez-vous. Un email vous sera envoyé pour vous en avertir.

La phase d’admission permet d’apprécier les capacités des candidats à intégrer une formation universitaire et leurs aptitudes futures à exercer une profession de soins dans le domaine de la phonation, de la déglutition, du langage (oral et écrit) et de la communication. Les futurs étudiants en orthophonie doivent avoir une personnalité équilibrée, une bonne adaptation sociale, des aptitudes relationnelles et communicationnelles, une bonne maîtrise de la langue ainsi que de bonnes capacités d’abstraction, de réflexion et de raisonnement. La phase d’admission comprendra des activités où le candidat sera en situation individuelle et/ou en groupe.

A l’issue des entretiens, un classement sera publié, les premiers admis auront le choix de leur centre de formation (s’ils ont postulé à plusieurs).

GoogleMap2

La carte des concours

Retrouvez toutes les dates & les modalités des concours d’orthophonie

GCL

Téléchargez le guide complet

Il répertorie tous les détails et les modalités des concours de chaque ville

Medaille2

Témoignages

Consultez les témoignages de nos anciennes étudiantes !