Quels conseils aimeriez-vous avoir pour intégrer, vous aussi, un centre de formation en orthophonie (CFUO) ? Vous vous êtes posé de nombreuses fois la question. Comme chaque mois, toute l’équipe d’e-orthophonie* est heureuse de partager avec vous les astuces de nos étudiants qui ont brillamment réussi !

Ce mois-ci, c’est au tour d’Aurélie. Elle partage son expérience avec vous au détour de notre interview vérité. Découvrez son parcours et ses conseils pour réussir !

 

1ère partie : INFORMATIONS CONCERNANT AURÉLIE

  1. Année d’intégration d’un CFUO ? Septembre 2021
  2. Combien d’années de tentatives ? 3 ans
  3. Nombre de regroupements de CFUO demandé l’année de l’intégration ? Lesquels ? J’ai demandé 5 regroupements : Amiens / Caen / Rouen – Bordeaux / Limoges / Poitiers – Brest / Nantes / Rennes / Tours – Lille et Paris
  4. CFUO intégré ? J’ai intégré le CF de Lille

2ème partie : DURANT LA PREPARATION

  1. Circonstances particulières durant l’année de préparation : bachelier ? fac en parallèle ? dans quelle filière ? en reconversion (de quel métier ou branche) ? J’étais en deuxième année de licence de Sciences du Langage en parallèle de la préparation en ligne.
  2. Prépa en présentiel effectuée (auparavant ou en parallèle) ? J’ai effectué ma première année de préparation au sein d’une prépa en présentiel. Et je peux vous dire que ce n’est pas gage de réussite car j’ai été bien mieux accompagnée et encadrée tout au long de la formation par e-orthophonie*.
  3. Pourquoi avoir choisi une prépa en ligne et e-orthophonie*, en particulier ? J’ai choisi une prépa en ligne parce que cela permet une certaine liberté dans le choix des cours à travailler (je me préparais depuis 2 ans) et dans le volume horaire que l’on y consacre (nous pouvons adapter nos horaires de travail à nos disponibilités si nous travaillons et si nous suivons un cursus universitaire en parallèle, le programme pédagogique d’e-orthophonie* est conçu pour ça et c’est génial). Ceci permet d’avancer à son rythme et de façon adaptée. J’ai choisi e-orthophonie* parce que les concours blancs réguliers permettent de se positionner et de voir ce qu’il faut retravailler. Le suivi et la préparation à l’oral sont vraiment adaptés à chacun, à sa personnalité et ses objectifs. L’équipe d’e-orthophonie* est motivante, disponible et à l’écoute.
  4. Quelle était votre organisation de travail durant la préparation (par exemple, nombre de jours de travail par semaine, nombre d’heures de travail par jour, quels contenus vous a le plus servi…) ? J’avais établi un planning particulier pour jongler avec mes cours à la fac et ma préparation. Dès que je pouvais me libérer du temps, je travaillais sur ma préparation de mes concours en allant à l’essentiel.
  5. Qu’est-ce qui a été décisif dans votre préparation ? C’est vraiment l’encadrement au quotidien et l’équipe. C’est ce qui a fait toute la différence pour moi par rapport à mes 2 années précédentes. L’équipe est là pour nous, que cela concerne le dossier Parcoursup ou les oraux, c’est super rassurant et motivant. Les oraux blancs en visio très précis ont aussi été d’une grande aide. On travaille vraiment tous les aspects de l’entretien d’admission.
  6. Comment avez-vous choisi les CFUO (critères de sélection) ? J’ai sélectionné les CFUO selon la proximité de mon logement et en me projetant dans des villes où je me voyais bien évoluer.
  7. Selon vous, que recherchent les jurés lors des oraux ? Depuis la réforme, je pense que l’essentiel est de ne pas jouer un rôle, de faire comprendre au jury qui l’on est et pourquoi on ferait une bonne orthophoniste. Chose très importante aussi, le jury cherche à vérifier que nous avons une solide maîtrise de l’orthographe et de la syntaxe.
  8. Qu’est-ce qui vous a le plus servi lors de la préparation aux oraux (entraînements personnels aux exercices et questions, oraux blancs…) ? Chaque étape de la préparation aux oraux m’a permis d’apprendre à parler de moi, à organiser mes idées et à mettre en avant mes qualités. Les oraux blancs m’ont permis de prendre confiance en moi et de construire encore un peu plus mon projet.
  9. Après coup, quel était votre meilleur atout à l’oral ? Le plus difficile pour moi, au début de la préparation, était de parler de moi. Il m’a fallu réaliser une réelle introspection, ce qui a renforcé mon envie de m’engager dans cette voie. Je pense que l’important est de se connaître, d’être sincère et de porter fièrement son projet.

 

 

3e PARTIE : UNE FOIS LE CFUO INTEGRE

  1. Combien suivez-vous d’heures de cours et TD en présentiel par semaine en moyenne ? A Lille, il y a en moyenne 33h par semaine.
  2. Quelles sont les périodes de cours et de vacances ? En première année, il y a deux semaines de vacances à Noël auxquelles sont accolées les semaines de stage banalisées, deux semaines de vacances en avril puis les vacances d’été commencent après la deuxième période de stage, début juin.
  3. Quels points forts pouvez-vous évoquer par rapport au CFUO choisi ? des points faibles ? Dans le CF de Lille, les cours sont de qualité. Un point fort de ce CF est que les professeurs essaient de faire des liens avec les différents troubles/difficultés pris en soin par les orthophonistes pour nous faire comprendre l’intérêt des enseignements de première année qui sont très théoriques. Le CF n’est pas à Lille même mais il est assez bien desservi par les transports en commun. La promo est grande donc cela permet de faire plus de rencontres et les locaux sont agréables. Points faibles : BU et RU avec peu de places. La pression est importante et l’emploi du temps change toutes les semaines.
  4. Quels conseils pour bien aborder la 1ère année ? Quel est le temps de travail personnel (vous pouvez indiquer un nombre d’heures par semaine, par exemple) ? Je conseille d’établir un planning de travail par semaine car il y a beaucoup de nouvelles notions à assimiler. Je travaille en moyenne 10h à 12h par semaine en plus des cours. Il faut donc s’y mettre dès le début si on ne veut pas prendre du retard.
  5. Comment organisez-vous votre temps de travail (relecture, lectures complémentaires…) ? On a beaucoup de cours donc on n’a pas vraiment le temps de faire des lectures complémentaires. Dans le planning que j’ai fait pour bien tenir le rythme, je fais des fiches de tous les cours et je les relis régulièrement. Une fois que je maîtrise bien les cours, je travaille sur des exercices, on a des annales à disposition.
  6. Y a-t-il des erreurs à éviter ? Il ne faut surtout pas attendre le dernier moment pour réviser et il vaut mieux se mettre à travailler assez rapidement après la rentrée parce que le rythme est très soutenu et que les semaines passent vite.
  7. Avez-vous des conseils à donner pour trouver un stage (école, structures, libéraux) ? Si oui, lesquels ? Je conseille vraiment, comme pour les révisions, de ne pas attendre le dernier moment et de chercher tout de suite car nous ne sommes pas accompagnés dans la recherche de stage. C’est à nous de les trouver et si nous ne validons pas un stage nous ne pouvons pas valider notre année. Il faut solliciter un maximum de personnes au sein du CF et chercher des contacts dans son entourage.
  8. Pourriez-vous dire si le CFUO que vous avez choisi insiste davantage sur certains aspects (par exemple : neurologie, langue des signes…) ? Honnêtement, je ne pourrais pas dire car je ne connais pas le programme des autres CF et je ne sais pas précisément ce que nous allons aborder les prochaines années. Mais je suis contente d’être à Lille et de mon CF 😁.
  9. Souhaitez-vous ajouter des informations qui vous semblent pertinentes et surtout essentielles à connaître pour les futurs étudiants en orthophonie ? J’ai envie de dire qu’il faut croire en son projet, en son rêve car c’est possible. J’ai réussi au bout de 3 ans donc il ne faut pas lâcher. Toute l’équipe a vraiment été essentielle pour moi dans cette démarche car je doutais beaucoup avant de m’inscrire. Il faut aussi bien prendre le temps de se connaître pour savoir parler de soi en étant à l’aise. Mais si les futurs candidats s’inscrivent chez vous, ils auront tout ce qu’il faut pour réussir vu comme vous y êtes arrivés avec moi 😉.

Merci à Aurélie, sereinement déterminée à atteindre ses objectifs, une belle évolution personnelle vers la réussite de son projet professionnel.

 

Partagez cet article :