L’application expérimentale de Google a été spécialement conçue pour les personnes souffrant de troubles de la parole.

Cette nouvelle application expérimentale conçue par Google a pour objectif de faciliter la communication pour les personnes souffrant de troubles de la parole et de la motricité. Avec Look to Speak, Google permet aux internautes de choisir parmi des phrases pré-sélectionnées sur l’écran de leur smartphone avec leurs yeux. Une fois sélectionnée, la phrase est dictée à haute voix.

Look to Speak : l’app qui aide à prendre la parole

Ce projet est mené par Richard Cave, un orthophoniste recruté par Google qui travaille avec des personnes souffrant de troubles de la parole. Des personnes qui ont besoin d’aide pour communiquer. Il explique que : « chaque jour, je m’efforce d’aider les gens à trouver des moyens plus faciles et plus accessibles d’exprimer leurs besoins, leurs opinions, leurs sentiments et leur identité. C’est plus qu’un travail pour moi, c’est une passion ».

Cette application expérimentale est disponible sur Android. L’équipe qui travaille sur le projet Look to Speak précise que les phrases peuvent être personnalisées pour permettre aux utilisateurs de partager leur véritable voix et non celle d’un robot. Détail qui a son importance de nos jours : Google affirme que toutes les données de l’application sont privées et qu’elles ne quitteront jamais le smartphone de l’utilisateur.

L’orthophoniste de Google explique que : « j’ai réfléchi à la façon dont les smartphones peuvent fonctionner en parallèle avec les technologies d’assistance. Ensemble, ces outils peuvent ouvrir de nouvelles possibilités. Aujourd’hui, Look to Speak est disponible pour tout le monde et est compatible avec Android 9.0, y compris Android One ».

Une technologie pertinente pour les « environnements complexes »

Richard Cave affirme que Look to Speak a permis d’aider de premières personnes souffrant de troubles de la parole. Selon lui, cette application peut s’avérer très utile dans des environnements où d’autres dispositifs d’accessibilité ne sont pas disponibles, comme dans les transports en commun par exemple ou dans des situations d’urgence. Il précise que : « maintenant, les conversations peuvent plus facilement avoir lieu là où auparavant il y avait peut-être trop de silence, et je suis heureux d’en que les personnes souffrant de troubles aient enfin une solution pour s’exprimer ».

Le projet Look to Speak fait partie du dispositif  « Start with One, Invent for Many » de Google. D’autres projets ont également vu le jour dans le cadre de ce plan d’action, nous pouvons notamment citer Teachable Machine, un outil qui permet aux utilisateurs de créer des modèles de machine learning sans avoir besoin de coder. Un outil très ludique qui permet notamment d’expliquer à des élèves comment fonctionne le machine learning. C’est un sujet complexe qui est vulgarisé avec cet outil.