Pour accéder aux études d’orthophonie, il faut au préalable passer un des concours d’entrée aux 19 établissements qui assurent cette formation. La sélection est drastique, le nombre de places étant limité.

Les études durent 5 ans et débouchent sur le Certificat de Capacité d’Orthophoniste. Le concours varie d’un établissement à l’autre. Il y a plusieurs épreuves écrites pouvant être sous forme de QCM, de contraction de texte, de résumé, de commentaire de texte, de dictée… Ces épreuves visent à vérifier la maîtrise de l’écrit : orthographe, syntaxe, sémantique, les facultés de synthèse, d’abstraction, la capacité à concentrer l’information, à raisonner…

L’oral est lui aussi composé de plusieurs épreuves (variables également d’une école à l’autre). Il vise à tester la maîtrise de la langue orale, la mémoire, à juger l’aptitude à adapter son langage à la personne à qui l’on s’adresse, à transformer des phrases complexes en phrases simples, la motivation et la connaissance du métier…

Pour accéder au concours, vous devez être titulaire du baccalauréat ou d’un DAEU (Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires). Vous pouvez également passer les épreuves lors de votre terminale, sous réserve de réussite au bac pour l’entrée en formation.

Pour devenir orthophoniste vous devez donc réussir au moins un des concours… et il est donc indispensable de bien se préparer ! Toute l’équipe d’e-orthophonie* serait heureuse de vous accompagner dans ce long et fastidieux chemin vers la réussite. Mais mieux que de longs discours, consultez les témoignages de nos e-orthophonistes qui ont été admises après avoir passé plusieurs concours.

A