La course aux concours est lancée et vous sentez en vous le stress monter ? Rien de plus normal, vous pensez jouer gros. Il va donc vous falloir adopter la positive attitude !!!! Voici donc le vadémécum anti-stress qu’il vous faut, suivez le guide !

  1. Posez-vous.
    • Levez-vous 10 minutes plus tôt pour vous octroyer du temps seul. Une astuce qui changera votre journée !
    • Demandez-vous combien vous êtes sous la douche. Si vous pensez aux subjonctif imparfait ou à l’accord du participe passé des verbes pronominaux, c’est que vous y êtes trop nombreux en même temps 😜.
    • N’attendez pas le week-end ou les vacances pour une pause. Soufflez au moins 15 minutes par jour, accordez-vous un bon jus de fruit dans le salon ou à la fenêtre. De chez vous, regardez autour de vous, sans penser à rien.
    • Dans les transports, lisez, écoutez de la musique ou un podcast : consultez, par exemple, en suivant ce lien  les conseils quotidiens d’un spécialiste de la pleine conscience.
  2. Débranchez tout !
    • Marchez dès que vous le pouvez, en prenant le temps de regarder autour de vous.
    • Evitez de penser aux obligations à venir, soyez dans l’instant.
    • Chez vous, allumez des lumières d’ambiance et faites-vous chauffer un bon thé.
    • Débranchez votre ordinateur et mettez votre portable en mode avion lorsque vous réviser.
    • Dites stop aux écrans 30 minutes avant de vous coucher, votre sommeil gagnera en qualité.
  3. Respirez…
    • Inspirer… expirer… Ce réflexe est directement lié à nos émotions. S’il perd en fluidité, il induit des tensions. Respirer permet également d’expulser les sentiments négatifs.
  4. Positivez !
    • Loin des incantations de la méthode Coué, la pensée positive consiste à se représenter le meilleur pour le faire advenir. Le principe ? Chacun détient un potentiel à développer.
    • Combattez cette tendance à vous dévaloriser, à l’anxiété et au pessimisme qui vous ont envahi depuis que vous avez découvert la difficulté des épreuves.
    • Faites attention aux petites phrases automatiques négatives qui augmentent le stress.
    • Abandonnez et reformulez les pensées du type « je n’y arriverai jamais », « ce n’est pas pour moi », « inutile d’essayer », en  » je peux y arriver avec un peu d’efforts, je serai fier quand j’y serai parvenu » etc.
    • Faites des bilans constructifs. Par exemple, en recensant les choses positives qui sont arrivées durant votre semaine ou votre weekend de révisions.
  5. Méditez (pourquoi pas)
A vous de jouer !