« J’ai la mémoire qui flanche, j’me souviens plus très bien… » Jeanne Moreau n’est malheureusement plus là pour nous fredonner ce petit air lancinant et pourtant, je suis sûr qu’en ce début de préparation aux concours, il vous revient régulièrement en tête. Ce n’est pourtant pas le moment. Si vous souhaitez donc mettre toutes les chances de votre côté et percer les secrets de votre mémoire afin d’optimiser vos apprentissages, suivez le guide !

Si vous voulez prétendre à savoir faire le distinguo entre vos diverses mémoires et qui sait apprendre à mieux les utiliser, testez ce jeu documentaire et lisez ceci. A ce stade, vous maîtrisez les rudiments mais ne savez pas encore trop comment mettre tout ceci en pratique. Pour ce faire, il vous faudra lire cet article où l’on apprend que le café favorise la mémoire visuelle ou encore ceci pour comprendre que la relaxation par la visualisation augmenterait de 30% la mémorisation d’un individu.

Une fois que mémoire à court terme, mémoire de travail ou mémoire sensorielle ne rimeront plus pour vous avec quézako, vous pourrez lire ceci pour connaître les clés de la réussite. Ensuite, si vous n’en étiez pas encore sûrs, cet article finira de vous convaincre de l’importance du sommeil ; cet autre de l’influence de nos émotions dans le processus de mémorisation. Mais si le sommeil est primordial pour mieux mémoriser et donc mieux assimiler toutes les connaissances que l’on vous demande cette année d’acquérir, sachez que curiosité et plaisir sont aussi de bonnes armes tout comme la technique de la répétition espacée. Pour en savoir plus

Mais, utiliser sa mémoire à bon escient ne sera pas suffisant ; il vous faut donc apprendre à l’entretenir. Alors, comment faire ?  Réponse avec cette émission radiophonique de La Tête au Carré (à réécouter en ligne ou à télécharger).

A ce niveau, vous êtes devenus experts ; vous pouvez alors vous frotter à Stanislas Dehaene, auteur entre autres du passionnant ouvrage de vulgarisation « les neurones de la lecture ». Après ceci, la mémoire, son fonctionnement et son optimisation n’auront plus de secrets pour vous. En effet, les cours du collège de France, accessibles en live ou online gratuitement et en particulier le cours de Stanislas Dehaene intitulé la mémoire et son optimisation (disponible en vidéo, en audio et en pdf) vous apprendra qu’enseignants et élèves se trompent parfois radicalement sur les conditions qui optimisent la mémoire. Et pour savoir pourquoi, c’est par ici.

Si, à ce stade, la liste des mots toujours pluriels vous résiste encore, sachez que « les paresseux et les ignorants disent tous pour s’excuser qu’ils n’ont point de mémoire ; cela n’est pas vrai, on a de la mémoire dès qu’on s’applique. »

A