Trop d’écrans tue la concentration des tout petits ! C’est ce révèle l’agence Santé publique France : entre 3 et 6 ans, exposer les petits à la télé le matin avant de partir à l’école risque d’entraîner des troubles du langage. Rencontre avec Sarah Bougueret, orthophoniste.

L’écran total, incompatible avec la petite enfance

L’exposition prolongée aux écrans peut être dangereuse pour les petits, on le sait. On sait sans doute moins qu’elle peut les empêcher d’apprendre à parler convenablement. C’est ce que révèle l’agence santé publique France, qui pointe surtout les séances télé du matin : elles mobilisent trop la concentration des petits dès le début de la journée, ils sont ensuite moins réceptifs aux apprentissages. Ce que confirme Sarah Bougueret :

« Un enfant, pour acquérir le langage, développer sa pensée et son raisonnement, va avoir besoin de manipuler, d’explorer son environnement. Il y a beaucoup de théories qui en parlent, ça s’appelle le constructivisme. L’enfant va devoir être acteur de ses apprentissages, et on voit très bien les bébés qui, dès tout petits, vont mettre des choses à la bouche, faire des expériences. Et si l’enfant est devant une télévision ou une tablette, il va avoir plus de mal à manipuler, il va être passif, il ne pourra pas faire les explorations nécessaires à son apprentissage. Ce qu’on remarque également, c’est que ça altère la qualité des échanges avec les proches. Si on mange avec la télé allumée, on sera plus attentif à l’écran, moins à son enfant. »

Pas d’écrans du tout ?

Pas facile évidemment d’éviter totalement la présence des écrans à la maison, on sait ce que c’est. Pour autant, faut-il les supprimer totalement à ces âges-là ? On nous vend parfois des applications ou des programmes « éducatifs », alors que penser de ces contenus ? Sarah Bougueret invite là aussi à la mesure, et à la prudence :

« Il faut se dire que ça reste du domaine du loisir et du récréatif, il ne faut pas que ça devienne la base. Il faut vraiment que les parents choisissent les contenus adaptés, et limités?. Tout n’est pas à jeter évidemment, mais il faut faire attention au temps d’exposition et au contenu, les accompagner et en parler avec eux. Il faut des temps d’échanges, de parole, un jeu de société sera ainsi plus efficace. En tout cas c’est à nous aussi adultes de faire des efforts, de donner l’exemple, et de limiter notre utilisation des écrans. »