Eden est aujourd’hui en première année d’orthophonie à Nantes, elle nous confie son parcours :

e-orthophonie* : Eden, racontez-nous comment vous avez procédé pour atteindre votre objectif, la réussite à un concours d’orthophonie.

Eden : Après l’obtention de mon baccalauréat scientifique, je me suis inscrite dans une école préparatoire aux concours d’orthophonie. Malheureusement je n’ai rien obtenu cette année là, mais j’ai décidé de retenter les concours étant pleinement décidée à suivre cette voie. Je ne souhaitais pas refaire une prépa qui ne permet pas de valider des années post-bac, et je me suis donc inscrite en licence de Sciences Cognitives. J’ai principalement travaillé avec des amies qui passaient les concours, et nous avons finalement toutes eu une admission. J’aurais aimé trouver plus tôt une préparation en ligne comme e-orthophonie qui permet un réel compromis entre la fac et la préparation des concours.

e-orthophonie* : Vous qui avez aujourd’hui réussi avec brio le concours de Nantes, avez-vous des conseils à donner aux étudiants qui le préparent ?

Eden : Je conseille à toute personne qui souhaite passer les concours d’orthophonie de toujours rester motivée, beaucoup abandonne face à la charge de travail et d’investissement personnel que requièrent ces concours. Un travail régulier est indispensable et il vaut mieux être sûr de ses motivations et de ses attentes pour faire un tel métier : ce ne sont pas des études littéraires comme le concours peut le laisser entendre mais bien une formation paramédicale, les orthophonistes et les psychiatres ne manqueront pas de vous le rappeler aux oraux !

e-orthophonie* : Racontez-nous vos premiers jours de formation depuis que vous avez intégré l’U.F.R. Nantais

Eden : Nous ne sommes une promo que de 43 (dont 4 garçons !) ce qui nous a permis de très vite tisser des liens autant entre les « première année » qu’avec les promos supérieures qui nous ont rapidement mis à l’aise. La plupart des admis viennent de Bretagne ou de Loire-Atlantique. Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’école d’orthophonie de Nantes, elle est particulièrement axée sur la psychologie et la psychiatrie (choisir son école est aussi important) et j’ai du vite me remettre au travail car le rythme est très soutenu, et ici les recherches de stage se font individuellement : pas de listes comme dans d’autres écoles.

e-orthophonie* : Que pensez-vous de la préparation en ligne que propose e-orthophonie* à laquelle vous étiez inscrite avant de réussir votre concours ?

Eden : Je n’ai travaillé que quelques semaines avec la plateforme mais le principe d’une préparation en ligne m’a beaucoup plu. Pouvoir valider une année de faculté tout en ayant des cours, des qcm et des concours blancs hebdomadaires permet de garder une bonne dynamique de travail. De plus, le forum permet d’échanger autant avec les autres étudiants qu’avec les professeurs.