Déroulement des études :

La profession d’orthophoniste est réglementée. Elle est d’ailleurs organisée autour d’une fédération nationale. Pour l’exercer, il faut être titulaire du Certificat de Capacité d’Orthophoniste (CCO). Ce diplôme s’obtient après 5 ans d’études dans une unité de formation et de recherche (UFR) de sciences médicales ou de techniques de réadaptation et la présentation d’un mémoire de fin d’études.

Les études en vue du certificat de capacité d’orthophonie ont une durée de dix semestres et se composent de deux cycles :

  • le premier cycle comprend six semestres de formation validés par l’obtention de 180 crédits européens correspondant au niveau licence;
  • le deuxième cycle comprend quatre semestres de formation validés par l’obtention de 120 crédits européens correspondant au niveau master.

Les enseignements en vue du certificat de capacité d’orthophoniste comprennent des enseignements théoriques, méthodologiques, appliqués et pratiques ainsi que l’accomplissement de stages. Ces enseignements tiennent compte des priorités de santé publique.

Les Enseignements sont organisés sous forme d’unités d’enseignement articulées entre elles en cohérence avec les objectifs de la formation et les compétences à acquérir. La mutualisation des enseignements entre filières peut-être mise en place.

La formation fait appel aux technologies de l’information et de la communication appliquées à l’enseignement et aux différentes approches de simulation ; elle est dispensée sur site ou en partie à distance. Le certificat de capacité d’orthophoniste est délivré aux étudiants ayant obtenu le certificat de compétence clinique et validé l’ensemble des enseignements ainsi que des stages correspondant aux deux cycles de formation. Le certificat de capacité d’orthophoniste est délivré à l’issue de la soutenance du mémoire.

Conditions d'accès :

Aucune limite d’âge n’est imposée, les études pouvant s’entreprendre après une précédente formation, une réorientation ou après avoir élevé ses enfants, mais un concours très sélectif sanctionne l’entrée en Institut de formation en orthophonie. Le candidat doit être titulaire du baccalauréat ou du DAEU (Diplôme d’Accès aux Études Universitaires). Un titre français admis en dispense du baccalauréat est également accepté.

Concours d’entrée :

Les candidats doivent satisfaire à un concours d’entrée comprenant des épreuves écrites (linguistique, culture générale, techniques rédactionnelles…), des tests psychotechniques et un entretien avec un jury. Les modalités de sélection varient entre les écoles, mais toutes demandent une parfaite maîtrise de la langue française.

Le nombre d’épreuves, leur durée, varient selon les centres d’examens :

  • entre 2 et 5 épreuves écrites -> épreuves de communication écrite : dictée, syntaxe, sémantique, résumé de texte, synthèse de texte ou de documents, tests psychotechniques, QCM de culture générale, QCM de biologie…
  • 1 ou 2 épreuves orales -> entretien individuel ou en groupe, exercice de mémorisation, d’association, motivation, connaissance de la profession.

Les aptitudes psychophysique des candidats sont également évaluées (aptitudes sensorielles, motrices et psychiques).

GoogleMap2

La carte des concours

Retrouvez toutes les dates & les modalités des concours d’orthophonie

GCL

Téléchargez le guide complet

Il répertorie tous les détails et les modalités des concours de chaque ville

Medaille2

Témoignages

Consultez les témoignages de nos anciennes étudiantes !