Le recours positif à la gamification

L’aphasie atteint les patients victimes de troubles du langage après un AVC, un traumatisme crânien voire une tumeur cérébrale. Afin de leur permettre de se « réapproprier le langage », l’orthophoniste Guénaëlle Brunet-Rio a travaillé en association avec Alexandre Boulmé, un startuper. Ensemble, ils ont conçu l’application Gong.

Le jeu pour faciliter l’expression

D’après Alexandre Boulmé, la gamification ouvre la voie à une meilleure accessibilité dans l’usage des outils numériques. En effet, il arrive que l’orthophoniste rencontre des difficultés dans la mise en place des outils de communication traditionnels. Quant au patient, il fatigue vite quand les circuits cérébraux sont sollicités pour permettre leur régénération. Ainsi, l’usage d’une tablette devient compliqué face à ces obstacles.

Afin de contourner le problème, Alexandre Boulmé a simplifié la démarche en mettant l’accent sur l’évolution au pas à pas. Ainsi, il fait appel à des indicateurs et des défis concrets, au quotidien. Cela porte par exemple sur le fait d’aller chez l’épicier pour acheter une boîte de conserve.

Sur l’application Gong, on reprend les mêmes règles que sur un jeu vidéo traditionnel. Plusieurs profils de joueurs sont présents. Ainsi, le joueur social va être plus ouvert aux interactions. Quant au joueur autonome, il va prioriser les challenges personnels. Enfin, le joueur téméraire va apprécier les nouveautés. En outre, les familles et les amis du patient atteint d’aphasie peuvent accéder à une communauté en ligne. Les échanges vont cibler l’éducation, les progrès ainsi que les soucis de leur patient.

Une formation dédiée aux orthophonistes

De leur côté, les fondateurs de l’outil Gong ont assuré la formation d’une centaine d’orthophonistes. Une version réactualisée de Gong a récemment vu le jour. En effet, Alexandre Boulmé cible la formation professionnelle des orthophonistes à la base. Par la suite, les familles seront sollicitées via un abonnement mensuel de 30 € remboursé par les MDPH ou Maisons Départementales des Personnes Handicapées.

Dans un futur proche, des opportunités seront possibles dans le domaine des assurances, des mutuelles et des groupes de l’univers de la santé. Ainsi, le mix gamification-rééducation devient un atout santé majeur pour faire reculer les méfaits de l’aphasie.