Student network

Forum e-orthophonie*

Votre coin détente
  • Avatar de l’utilisateur
#17999
Bonjour,

Un article paru ce jour a attiré mon attention. Il m'a donné envie d'évoquer le chemin menant à l'autonomie de lecture et d'écriture, un chemin difficile à emprunter pour les personnes concernées par l’illettrisme. Ce n'est pas le fait d'apprendre qui est si complexe, quoi qu'on en dise, mais c'est bien le regard des proches et des pairs qui est complexe et surtout la peur du jugement qui freine ces apprenants pleins de potentiel. Soyons attentifs à notre propre regard, à être moins juge que bon conseiller dans la maîtrise du code écrit. Ce dernier doit être un outil de liberté et non une forme de pouvoir plaçant d'autres en infériorité.

"Parmi les 2,5 millions de personnes en situation d’illettrisme en France, plus de la moitié occupe un emploi.
En France, 1,5 million de personnes en situation d’illettrisme travaillent dans divers secteurs d’activité comme l’entretien, les services à la personne, la livraison, dans des exploitations agricoles ou dans le bâtiment », précise Hervé Fernandez, directeur de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme (ANLCI).

Télétravail impossible

En cette période de confinement, la plupart continue leur activité car ils occupent des postes de main-d’œuvre pour lequel la mise en place du télétravail n’est pas possible. Ce qui les place en première ligne dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus. On voit à quel point ces personnes jouent un rôle essentiel. Et ce, alors que la problématique de l’illettrisme est largement sous-estimée dans le monde du travail."

Source : https://www.ouest-france.fr/economie/en ... nt-6819802