Pris au milieu de ce tourbillon de révisions et d’émotions, vous vous dites que vous aimeriez connaître la recette pour rester zen. Nous avons longtemps cru que cela devait avoir le même goût qu’une glace au chamallow avec des pépites de chocolat blanc.

Sincèrement, nous croyons que ce n’est pas très éloigné mais, plus prosaïquement, le zen tire son origine d’une branche japonaise du bouddhisme :

Japon + Bouddha = c’est plutôt de bon augure 😉

L’approche du zen consiste à vivre dans le présent, ici et maintenant, sans espoir ni crainte. Dans la réalité, le zen, ou plutôt la pratique du zazen, c’est-à-dire la méditation assise, peut permettre de parvenir à l’éveil. Ce que vous pouvez retenir, c’est que la pratique et la réalisation se confondent puisque le zazen doit être sans but, il aide à la connaissance de soi-même et à la découverte de sa vraie nature, il ne faut rien en attendre.

Chacun possède en soi ce qu’il faut pour être qui il est.

e-orthophonie*