L’arrêté du 4 Avril 2017 fixe le nombre d’étudiants à admettre en première année d’études préparatoires au certificat de capacité d’orthophoniste. Découvrez l’arrêté en suivant ce lien.

Le numerus clausus est le nombre d’étudiants admis en première année d’études préparatoires au certificat de capacité d’orthophoniste. Il est fixé à 841, soit le même nombre que l’année dernière. Ce numerus clausus est réparti dans les différentes écoles de la façon suivante :

A

  • Université de Strasbourg : 35 places
  • Université de Lorraine : 40 places
  • Université Bordeaux : 36 places
  • Université de Limoges : 21 places
  • Université de Poitiers : 25 places
  • Université d’Auvergne : 25 places
  • Université Lyon-I : 100 places
  • Université de Besançon : 25 places
  • Université de Tours : 48 places
  • Université Paris-VI : 120 places
  • Université Montpellier : 35 places
  • Université Toulouse-III : 36 places
  • Université Lille-II : 90 places
  • Université d’Amiens : 30 places
  • Université de Caen : 30 places
  • Université de Rouen : 30 places
  • Université de Nantes : 45 places
  • Université Aix-Marseille-II : 38 places
  • Université de Nice : 32 places

Depuis la publication de cet arrêté, nous avons appris l’ouverture d’une nouvelle école à Brest. Ce sera la vingtième. Si l’Université a confirmé cette ouverture, il n’y a, pour l’instant, pas d’informations officielles sur les modalités d’inscription. Le concours se déroulant sûrement au printemps, à rebours donc des autres écoles, dont la plupart des écrits d’admission se déroulent entre février et avril. Mais à la même période que ceux de Marseille (12 juin), Rouen (18 mai) et Clermont-Ferrand (4 mai). Cette date s’explique notamment par le fait que les épreuves du concours ne sont pas encore prêtes.

e-orthophonie*