Aller au contenu


Photo

Dictée Poiriers 2009


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 laudeP

laudeP

    Amiral Ortho

  • e-orthophoniste
  • 524 messages
  • LocationMaine et Loire

Posté 27 avril 2018 - 12:32

Bonjour!
Dans cette dictée, il y a les phrases :
"Jusqu'à ce que la faim, le froid ou le trop-plein de nos vessies reconduisent nos rêves"
"Lorsque le cauchemar lui-même ou le malaise physique nous reveillent"
Dans celles-ci, il y a à chaque fois le "ou" qui m'a poussé à accorder le verbe au singulier. Pourquoi est-ce le pluriel qu'il faut privilégier?
Merci

#2 sohope

sohope

    Maistrancier Ortho

  • e-orthophoniste
  • PipPipPip
  • 44 messages

Posté 29 avril 2018 - 21:03

bonsoir Laude

je pense qu'il faut privilégier le pluriel dans le sens que l'un des facteurs (faim, froid...) n'empêche pas l'autre. Il se peut que ce soit la faim et le froid, ou la faim et le trop-plein de nos vessies... la cause. Dans la seconde phrase, je dirai que l'un et l'autre sont possibles : autrement dit les 2 peuvent nous réveiller, et on ne sait pas lequel le fera. Tu me suis ? 

peut-être d'autres plus calés pourront confirmer 

bonne soirée

so






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

{parse template="include_lightbox_real" group="global" params=""} {parse template="inlineLogin" group="global" params=""}