Aller au contenu


Photo

Différence entre épithète détachée et attribut avec copule implicite


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 sarahR

sarahR

    Quartier-Maitre Ortho

  • e-orthophoniste
  • PipPip
  • 22 messages
  • LocationLille

Posté 08 septembre 2017 - 19:07

Cher(s) professeur(s),

 

Une question me taraude depuis quelques temps : la différence entre une épithète ou une épithète détachée et un attribut avec copule implicite.

 

Dans mon livre, deux exemples d'épithète vs attribut chatouillent mes neurones :

Il a les yeux [étant] bleus (bleus = attribut et étant = copule implicite)

Des yeux bleus éclairent son visage (bleus = épithète)

 

Cas de l'épithète détachée. Le Grevisse dit que "l'épithète détachée a quelque chose de l'attribut, et que l'on peut concevoir qu'elle suppose une copule implicite"

Exemple : Le paysan, furieux, leva la main

 

Je me suis exercée à reconnaître l'épithète (ok, sans copule) et l'attribut (ok avec copule). Ne disposant pas encore d'exercices pour le cas de l'implicite, je me sens totalement perdue dans ces deux applications de l'épithète !

 

Merci d'avance et bonne soirée



#2 DocteurLinguo

DocteurLinguo

    Chef Linguistique

  • Grand Chef Coordinateur
  • 1 673 messages

Posté 09 septembre 2017 - 15:35

Je vais essayer de faire simple.

On distingue l'épithète liée (collée au mot qu'elle qualifie) de l'épithète détachée (séparée du mot par la ponctuation).

Exemples :

Le citron vert est bon pour la santé : liée à citron.
Le citron, encore vert, ne doit pas être cueilli : détachée.

Il y a ensuite le cas de l'attribut du Cod qu'il ne faut pas confondre avec l'épithète.
L'attribut du cod ne peut être enlevé sans changer le sens de la phrase de manière importante et nécessite la présence d'un cod.
L'épithète peut s'enlever sans bouleverser la structure ou le sens de la phrase.

Exemples :

Elle montra ses grands yeux verts : épithète, la phrase reste correcte et compréhensible.

Elle a les yeux verts : attribut du cod car en enlevant l'adjectif, la phrase perd son sens.

Est-ce plus clair ainsi ?

#3 sarahR

sarahR

    Quartier-Maitre Ortho

  • e-orthophoniste
  • PipPip
  • 22 messages
  • LocationLille

Posté 09 septembre 2017 - 19:51

Bonsoir,

 

Merci pour votre réponse rapide ! Je pense savoir maintenant comment les différencier de façon définitive ! Je vais refaire les exercices à partir de ce nouveau point de vue et je vous tiens au courant, notamment si ça bloque à nouveau (je ne l'espère pas !)

 

Excellent weekend



#4 sarahR

sarahR

    Quartier-Maitre Ortho

  • e-orthophoniste
  • PipPip
  • 22 messages
  • LocationLille

Posté 14 septembre 2017 - 11:21

Bonjour Dr Linguo, à nouveau merci pour les éclaircissements. J'ai refait des exercices et les notions sont bien intégrées !

 

Je reviens vers vous avec deux nouvelles questions, toujours concernant les fonctions grammaticales :

 

1) Les propositions infinitives

 

"J'entends parler autour de moi" : Je ne comprends pas pourquoi, dans cet exemple du Grevisse, "parler autour de moi" est une proposition infinitive.

Il me semble qu'une proposition n'est infinitive que si l'infinitif dispose d'un sujet qui lui est propre. Or, selon le sens de cette phrase, "autour de moi" n'est pas le sujet de "parler" ! A moins que cette proposition soit, de surcroît, elliptique !??? "J'entends parler [les gens] autour de moi" ???!

 

2) Le complément déterminatif

Extrait du Grevisse "Dans beaucoup de cas, le complément déterminatif sans article joue le rôle d'une locution adjective équivalant à un qualificatif :

Un coup d'audace <=> Un coup audacieux

Un soleil de printemps <=> Un soleil printanier"

 

Au final, quelles sont les fonctions des compléments des noms "coup" et "soleil" ?!

 

Merci d'avance !

Sarah



#5 sarahR

sarahR

    Quartier-Maitre Ortho

  • e-orthophoniste
  • PipPip
  • 22 messages
  • LocationLille

Posté 14 septembre 2017 - 12:01

Idem :

"Je ramenai la conversation sur des sujets que je savais l'intéresser"

 

Je ne vois pas du tout où est le sujet propre de l'infinitif "intéresser".

"Que" sujet de quel verbe ?

"l'" : sujet de quel verbe ? ou COD du verbe intéresser ?



#6 DocteurLinguo

DocteurLinguo

    Chef Linguistique

  • Grand Chef Coordinateur
  • 1 673 messages

Posté 14 septembre 2017 - 22:14

Les propositions infinitives : il s'agit bien d'un sujet elliptique (les gens).

 

d'audace, de printemps : ce sont des compléments du nom.

 

je savais que des sujets l'intéressaient : sujet elliptique (sujets), "que" est une conjocntion



#7 sarahR

sarahR

    Quartier-Maitre Ortho

  • e-orthophoniste
  • PipPip
  • 22 messages
  • LocationLille

Posté 15 septembre 2017 - 16:11

Merci bien noté






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

{parse template="include_lightbox_real" group="global" params=""} {parse template="inlineLogin" group="global" params=""}