Aller au contenu


Photo

participe passé


  • Veuillez vous connecter pour répondre
29 réponses à ce sujet

#1 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 21 avril 2017 - 15:45

Bonjour,

Je suis sur le fascicule participe passé dans grammaire.
​Je trouve

- Elles se sont lavé les dents. Page 4

- Ils se sont lavés. Page 19

Pourquoi cette différence ?

Si on considère que ce verbe n'est pas essentiellement pronominal, et que l'on peut remplacer par "Elles ou Ils ont lavé elles ou eux-mêmes les dent", alors le COD "se" est placé avant le participe passé donc on accorde comme avec l'auxiliaire avoir. Non ?

Merci de m'éclairer.
​Je vous souhaite une belle journée.

Villardegirl


  • TylerDeady et LonnieAiden aiment ceci

#2 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 21 avril 2017 - 15:50

désolé pour le doublon lié à un soucis informatique



#3 salomeW

salomeW

    Maître Ortho

  • Ancien e-orthophoniste 17
  • 91 messages
  • LocationStrasbourg

Posté 21 avril 2017 - 16:53

bonjour Villardegirl, 

Dans la phrase Ils se sont lavés, le COD est bien "se" est comme il précède le verbe, on accorde. En effet, il ont lavé quoi ? Eux-mêmes.

Par contre dans la phrase "Elles se sont lavé les dents", le COD est "dents" et il est après le verbe : elles ont lavé quoi ? leurs dents. 

J'espère que mes astuces t'aideront :)

bonne soirée :)



#4 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 21 avril 2017 - 17:07

merci Salomé

Je pense que cela va m'aider en effet.
​Bonne soirée.
​Villardegirl



#5 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 21 avril 2017 - 17:14

Salomé,

Ton explication est claire mais regarde le tableau page 4 du fascicule grammaire.

 

avec les verbes pronominaux
 quand le verbe est essentiellement pronominal. → Elle s’est évanouie, ils se sont absentés.
 
 quand le verbe est employé pronominalement, si le COD est placé avant. → Elles se sont lavé les dents.
 
 se rire, se plaire, se parler, se succéder, se ressembler : participes passés invariables. → Ils ne se sont jamais autant ressemblé.  Elles se sont plu à la montagne. Ils se sont ri de ses difficultés.

 

 

Comme tu peux le voir il est question de COD se placé avant dans la phrase elles se sont lavé les dents. D'où mon questionnement.



#6 salomeW

salomeW

    Maître Ortho

  • Ancien e-orthophoniste 17
  • 91 messages
  • LocationStrasbourg

Posté 21 avril 2017 - 18:40

Ah oui en effet, c'est étrange... à mon avis c'est une erreur de frappe et ils voulaient dire "après" ? 



#7 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 21 avril 2017 - 20:26

A suivre avec la réponse di docteur linguo alors



#8 DocteurLinguo

DocteurLinguo

    Chef Linguistique

  • Grand Chef Coordinateur
  • 1 688 messages

Posté 22 avril 2017 - 22:53

Dans la phrase "ils se sont lavé les dents", "se" est COS et "les dents" est COD. On n'accorde le participe passé avec le COD que si celui-ci est placé avant le verbe.

 

En réalité, je ne vois pas ce qui n'est pas clair lol.



#9 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 23 avril 2017 - 17:58

Bonjour Docteur,

snif, c'est pô drôle !

Donc pour

Ils se sont lavés.

Se est COD ? Ils ont lavé qui ? eux-même. Donc on accorde car cod avant le verbe.

Ce serait ça !

C'est difficile de voir la même phrase ou presque avec deux écritures différentes.

Bonne fin de journée.
Villardegirl



#10 DocteurLinguo

DocteurLinguo

    Chef Linguistique

  • Grand Chef Coordinateur
  • 1 688 messages

Posté 23 avril 2017 - 18:03

Vous avez compris !



#11 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 25 avril 2017 - 17:19

Ah ! ça c'est plus drôle ! lol

Merci

Bonne journée

Villardegirl



#12 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 25 avril 2017 - 17:30

Bonjour,

J'ai trouvé cette correction à un exercice qui me surprend dans exercice sur le participe passé des leçons à la page 13.

 

2. Je crois quêtant donné (ou : étant donnés) vos goûts, ces prétendus chefs-d’œuvre ne vous plairont guère.

 

Quêtant donné peut-il vraiment s'écrire ainsi ?

Merci pour la réponse.
Villardegirl



#13 DocteurLinguo

DocteurLinguo

    Chef Linguistique

  • Grand Chef Coordinateur
  • 1 688 messages

Posté 25 avril 2017 - 21:15

C'est bien entendu "qu'étant donné".



#14 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 25 avril 2017 - 21:26

Ouf ! J'ai cru faire encore une découverte.

Merci Docteur Linguo

Bonne soirée.

Villardegirl



#15 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 27 avril 2017 - 16:05

Bonjour,

Je continue encore et encore dans les participes passés.

Je ne comprends pas ceci :

2. La tragédie de Britannicus, la « pièce des connaisseurs », comme a dit Voltaire, l’avez-vous déjà vu jouer.

Vous avez déjà vu jouer quoi ? la pièce. Donc cod avant le verbe.

Qui joue ou qui fait l'action ? pour moi c'est la tragédie ou la pièce donc pourquoi vu uniquement u ?

Merci pour l'éclairage.

Je dois dire que sous la neige Bourboulienne, je n'ai pas les idées claires.

Villardegirl



#16 marionD

marionD

    Maître Ortho

  • Ancien e-orthophoniste 17
  • 64 messages

Posté 27 avril 2017 - 18:10

Bonjour, 

La pièce ne fait pas l'action de jouer mais elle subit l'action : elle est jouée. 

Du coup, on n'accorde pas.

Je ne sais pas si cela répond à votre question... 

Bonne fin de journée 



#17 DocteurLinguo

DocteurLinguo

    Chef Linguistique

  • Grand Chef Coordinateur
  • 1 688 messages

Posté 27 avril 2017 - 21:22

Il s'agit de la règle de l'accord du participe passé suivi d'un verbe à l'infinitif. Si le COD du verbe au participe passé fait l'action (=est le sujet) du verbe à l'infinitif, on accorde le participe passé avec ce COD; s'il ne fait pas l'action, le PP est invariable.

 

> les chanteurs que j'ai entenduS chanter (ce sont bien les chanteurs qui chantent) / les chansons que j'ai entendu chanter (les chansons ne chantent pas).



#18 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 03 mai 2017 - 19:29

Merci

#19 villardegirl

villardegirl

    Capitaine Ortho

  • e-orthophoniste
  • 334 messages
  • LocationIsère

Posté 17 août 2017 - 12:51

Bonjour,

Je continue et j'approfondie en reprenant les exercices sur le participe passé. Aïe !

J'ai trouvé dans la leçon :

Ce n'est ni Pierre ni Paul qu'on a nommé. ​Ici é car ni est vu comme une disjonction, et on prend Paul pour accorder.

et

J'ai trouvé dans les exercices : Ni la vanité ni le caprice ne sont intervenus​. Là, us je suppose que le ni est vu comme une addition. Mais pourquoi  ?

Merci pour vos réponses.

Villardegirl



#20 DocteurLinguo

DocteurLinguo

    Chef Linguistique

  • Grand Chef Coordinateur
  • 1 688 messages

Posté 17 août 2017 - 15:31

Bonjour,
Dans le premier cas, effectivement, on accorde selon le sens du verbe, la nomination ne concerne qu'une personne et on accorde donc avec le sujet le plus proche.
Dans le second cas, on a l'auxiliaire être au pluriel, on accorde donc obligatoirement le participe passé avec le sujet.




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

{parse template="include_lightbox_real" group="global" params=""} {parse template="inlineLogin" group="global" params=""}