Aller au contenu


Photo

Questions à l'oral


  • Veuillez vous connecter pour répondre
7 réponses à ce sujet

#1 amandineD

amandineD

    Matelot Ortho

  • e-orthophoniste
  • Pip
  • 2 messages

Posté 21 mars 2017 - 20:20

Bonsoir, 

 

J'ai trouvé quelques questions qui peuvent nous être posées à l'oral, et je ne vois pas vraiment ce qu'elles signifient.

 

1/ Qu'attendez-vous de l'orthophonie ?

Je ne comprends pas le sens de la question... Je ne vois pas ce que j'attends de l'orthophonie. Je sais pourquoi je m'épanouirais dans ce métier, quelles sont les raisons qui me poussent à vouloir devenir orthophoniste, mais ce que j'en attends... ? Je ne comprends justement pas ce qu'ils attendent de cette question.

 

2/ Jusqu'où iriez-vous pour devenir orthophoniste ?

Je suppose qu'ils ne parlent pas de distance mais d'action. Donc dire par exemple que si je n'ai pas les concours cette année je les repasserai l'an prochain pour la 3ème fois ? Ou ce n'est pas ça qui est attendu ?

Aussi, si je ne les ai pas l'an prochain, j'ai réfléchis pour aller dans un autre pays après avoir fait des années de fac de psycho, faut-il le dire ou est-il préférable de ne rien dire ?

 

3/ Quel serait selon vous l'intérêt d'un enfant de ne pas se montrer motivé/coopératif lors de la rééducation ?

Je ne trouve pas d'intérêt. Peut-être pourrait-il penser que la rééducation s'arrêtera plus vite si il n'a pas envie, mais je ne sais pas...

 

4/ Comment comptez-vous vous organiser matériellement avec votre famille ?

Alors là, je ne comprends vraiment pas où ils veulent en venir.

 

Merci d'avance !

Bonne soirée



#2 villardegirl

villardegirl

    Lieutenant Ortho

  • e-orthophoniste
  • 282 messages
  • LocationIsère

Posté 22 mars 2017 - 16:02

Bonjour Amandine,

Tu viens de répondre à la première question il me semble. Simplement, il faut peut-être développer, pourquoi penses-tu t'épanouir dans ce métier ?

Personnellement, je ne dirai pas que j'irai à l'étranger car je crains que ce ne soit pas apprécié par les écoles. Mais que je ferai tout pour pouvoir revenir même si je dois pour raison alimentaire mener d'autres projets en parallèle.

Pourquoi ne trouves-tu pas d'intérêt à ce qu'un enfant ne collabore pas à sa rééducation ? développe et que ferai-tu si tu te trouvais devant ce cas ?

Es-tu célibataire sans enfants ? si oui tu ne peux pas comprendre. Pour ma part, 47 ans un conjoint, une fille de 7 ans, un père et des beaux parents âgés dont une avec Alzheimer, et 3 beaux enfants : ça a du sens. lol

Allez, accroche-toi !

Bon courage.
​Villardegirl


  • Amelie Mesange aime ceci

#3 Madame-Yper-Text

Madame-Yper-Text

    Chef Techniques Littéraires

  • Chef Ortho
  • 5 messages

Posté 24 mars 2017 - 21:36

Bonjour,

 

je me propose d'apporter quelques éclairages quant à vos interrogations.

En effet, il est fondamental de donner du sens à ce qu'on peut vous demander. C'est une excellente idée de partager vos interrogations.

 

Les formulations des questions que vous présentez  peuvent sembler "étranges" mais, pour les jurés, il s'agit d'évaluer votre capacité d'adaptation aux questions tout comme vous vous adapterez aux remarques de la patientèle et de leurs proches. Il s'agira d'une réalité très riche et variée. Il faut savoir réellement accueillir tout ce qui sera dit ou demandé avec attention qu'il s'agisse de patients ou de jurés.

 

Premier point : demandez-vous quelles sont les attentes des jurés.

En effet, dites -vous qu'ils doivent recruter des personnes capables de suivre cinq ans d'enseignement et capables de communiquer avec aisance et bienveillance.

Le stress qui peut ressortir lors de l'échange est une composante à laquelle ils sont habitués, ils peuvent en faire abstraction si cela ne vous paralyse pas. 

N'oubliez que c'est une forme d'entretien "d'embauche". Donnez leur envie de vous recruter. Vous êtes légitime si vous avez une représentation claire de la formation et du métier.

Les aspects qui suivent sont à considérer avec attention.

 

Ils attendent de comprendre ce qui vous amène vers l'orthophonie.

Ainsi, pour la première question : qu'attendez-vous de l'orthophonie?, il s'agit de se demander ce que vous trouvez pertinent dans cette spécialité. Gardez en tête qu'ils'agit d'un métier d'accompagnement vers plus d'autonomie de communication, une analyse des difficultés et troubles pour proposer une remédiation adaptée. Vous le faites pour les individus en face de vous et non pour vous faire plaisir.

Je m'interroge souvent sur les raisons qui poussent les candidats à dire "j'adore aider !". A contrario,est-ce que quelqu'un dirait  "Moi, je ne veux pas aider et je veux travailler pour me pourrir la vie".

Il s'agit d'expliciter les dimensions de l'orthophonie qui vous permettent de légitimer votre souhait de devenir orthophoniste. Pensez à consulter les référentiels du métier, le référentiel des compétences ou encore celui de la formation.

 

J'en viens à votre deuxième question, jusqu'où irez-vous pour devenir orthophoniste ?

Ils n'attendent rien de particulier ...hormis l'explication de ce que vous mettez en place pour assurer la réussite du concours. La poursuite de la préparation du concours est pertinente si vous savez évaluer vos points forts et vos axes d'amélioration en visant les écoles/concours qui vous correspondent. Explicitez-le.

Ainsi, faites-leur part de ce que vous ferez : exemple : un job /lune fac/ préparation de concours de certaines écoles/ partenariat avec un groupe de travail pour préparer au mieux les épreuves. L'évocation de l'étranger me semble dangereuse, trop de risques, selon moi.

 

Quant à la question  Quel serait selon vous l'intérêt d'un enfant de ne pas se montrer motivé/coopératif lors de la rééducation ?, je vais vous conseiller de vous mettre à la place de cet enfant et élaborer les réponses envisageables : non compréhension de la consigne, envie de faire autre chose plus plaisant pour lui (exemple : un jeu qu'il a l'habitude de faire avec vous et qu'il attend), fatigue, sensation d'échec, contrariété liée à un événement extérieur ...

 

Quant à la dernière question Comment comptez-vous vous organiser matériellement avec votre famille ?, cela est propre à chacun. Il faut savoir être précis dans la réponse.

Expliquez votre situation familiale, le lieu d'habitation  par rapport à la ville de l'école. Ainsi : devrez-vous déménager,  vous et vos enfants ? Vous toute seule ? Vous quitterez peut-être pour un département que vous ne connaissez pas ? Vous devrez vous éloigner peut-être de vos proches, faire une nouvelle vie ? Faites le point personnellement sur le sujet. Les questions sur l'éloignement sont très courantes. Ce n'est pas rare qu'il s'agisse d'un point de fragilité pour les candidats. J'en ai vu plus d'une craquer à ce moment-là et dire que ça allait être difficile. L'oral n'est pas un moment de confidence, c'est une conversation entre adultes.

Une réponse du type "je suis prêt(e) à tout même à ne plus voir ma famille" n'est pas une bonne idée.  Cela est irréel et excessif.

C'est certainement aussi l'occasion pour que votre famille apprenne à vivre sans vous. C'est une étape : de nombreux moyens de communication existent de nos jours.

Les associations des étudiants des écoles sont aussi là pour vous guider, renseignez-vous sur elles dès à présent.

 

Voilà pour mes propositions. Je me ferai un plaisir de continuer à vous répondre si vous avez des remarques ou questions...

N'hésitez pas.

 

Mme Yper-Text


  • cleagardin et ninaF aiment ceci

#4 villardegirl

villardegirl

    Lieutenant Ortho

  • e-orthophoniste
  • 282 messages
  • LocationIsère

Posté 24 mars 2017 - 23:03

Merci pour cet éclairage.

Cela permet de creuser encore notre réflexion.

Merci.

Villardegirl



#5 julieT

julieT

    Major Ortho

  • e-orthophoniste
  • 193 messages

Posté 28 mars 2017 - 14:54

Bonjour,

 

J'ai également une question concernant les oraux : si le jury nous demande en début d'entretien de donner 3 défauts et 3 qualités, devons-nous développer en se présentant de façon générale ou devons-nous nous limiter à une énumération (avec des justifications bien sûr) dans l'attente d'autres questions ensuite ? 

 

Merci d'avance :)

 

Julie



#6 DocteurLinguo

DocteurLinguo

    Chef Linguistique

  • Grand Chef Coordinateur
  • 1 600 messages

Posté 29 mars 2017 - 15:02

Pour répondre à votre question, ça dépend de la formulation et du moment où la question des qualités et défauts est posée. Je m'orienterais vers l'énumération justifiée...


  • cleagardin aime ceci

#7 julieT

julieT

    Major Ortho

  • e-orthophoniste
  • 193 messages

Posté 30 mars 2017 - 09:06

D'accord merci bien !



#8 amandineD

amandineD

    Matelot Ortho

  • e-orthophoniste
  • Pip
  • 2 messages

Posté 20 avril 2017 - 12:08

Merci beaucoup pour vos réponses très précises, j'ai maintenant bien compris leurs attentes sur ces questions !






0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

{parse template="include_lightbox_real" group="global" params=""} {parse template="inlineLogin" group="global" params=""}