Aller au contenu


Photo

Notion de la semaines à réviser.


4 réponses à ce sujet

#1 Lilibird

Lilibird

    Premier Maître Ortho

  • Ancien e-orthophoniste 17
  • 108 messages

Posté 08 septembre 2016 - 11:21

Bonjour. 
Dans les propositions de notion à aborder pour la semaine 1, j'ai un peu du mal à retrouver les cours correspondants. S'agit-il de cours que l'on trouve dans les fascicules ou faut-il se servir des livres de références?
Par ex.les mots les groupes de mot, phrase simple phrase complexe, l'alphabet phonétique...
J'imagine que ces notions sont abordées dans les fascicules mais à force d'ouvrir les pdf pour repérer les notions concernées je me perds un peu.
Pourriez-vous aidez mon petit cerveau fatigué de maman solo qui a beaucoup de mal à s'organiser?
Merci



#2 charlotteL

charlotteL

    Quartier-Maitre Ortho

  • Ancien e-orthophoniste 17
  • PipPip
  • 23 messages

Posté 09 septembre 2016 - 07:38

bonjour ! il y a pas mal d'intitulés exacts de la liste dans les bescherelles mais bien sur j'ai aussi fouiné dans les pdf !



#3 Lilibird

Lilibird

    Premier Maître Ortho

  • Ancien e-orthophoniste 17
  • 108 messages

Posté 09 septembre 2016 - 08:20

ok donc les références des notions sont formulées en fonction des bescherelles. ok merci



#4 DocteurLinguo

DocteurLinguo

    Chef Linguistique

  • Grand Chef Coordinateur
  • 1 687 messages

Posté 09 septembre 2016 - 09:12

En partie.



#5 Amelie Mesange

Amelie Mesange

    Chef Ressources

  • Chef Ortho
  • 86 messages

Posté 17 septembre 2016 - 13:36

Bonjour,

 

Encore une question pertinente sur le découpage des cours qu'il est important d'éclaircir.

Cela fait partie des interrogations qui ont été les nôtres et sur lesquelles nous nous sommes positionnés ainsi :

Nous n'avons pas prévu de vous dire "cette semaine vous révisez cela, et voici le contenu à travailler". Ce serait trop se rapprocher de ce que proposent déjà de nombreuses classes préparatoires. En pratique, cela pousse surtout un trop grand nombre à ne se reposer que sur ce qui est donné, sans aller chercher beaucoup plus loin, imaginant peut-être que cela est suffisant. C'est exactement ce que nous ne voulons pas !

Nous avons établi un plan de révisions général, ne serait-ce que pour savoir dans quelle direction marcher. Peut-être que certains ne le suivront pas, ou en partie, selon leurs choix et leur parcours, qui est vraiment propre à chacun. Nous vous fournissons en parallèle une palette d’outils qui ne demande qu’à être peaufinée : fascicules, tableaux, listes, exemples de cours d’admis et cours audio.

 

C'est ensuite à vous de vous de piocher, organiser, composer en fonction de ce qui vous correspond, trouver votre méthode de travail, adaptée à vos contraintes et besoins. Il n’existe pas de méthode universelle. Proposer une telle formule reviendrait à vendre du rêve, et risquerait surtout de vous induire en erreur, vous imposant un rythme ou une approche qui ne vous convient peut-être pas. Les outils que vous rencontrerez au fil de vos explorations constitueront votre force personnelle, singulière, elle n’en sera que plus riche et intéressante. C’est un des avantages de ce que nous proposons et nous tenons à le préserver : vous impliquer et vous rendre acteur, bâtisseur de votre formation.

 

Nous sommes bien entendu là pour vous donner toutes les clés dont nous disposons, avec une banque conséquente de cours, entrainements et annales, des propositions d’organisation, mais aussi de nombreuses propositions d’ouverture (à commencer par une bibliographie riche, accompagnée de nombreux extraits pour vous aider à trouver ce qui vous correspond le mieux).

 

Les outils les plus utiles ne sont pas forcément ceux auxquels nous pensons initialement. Certains livres sont très bien faits, structurés, complets (onéreux !) … et pourtant ils passent l’année sur l’étagère ; c’est peut-être un petit livre de poche datant des années 80 trouvé au hasard d’une flânerie chez un bouquiniste ou un blog aux couleurs criardes qui va éclaircir un point qui nous donnait du fil à retordre.

De nombreux échanges avec des admis ont abouti à une conclusion : cette autonomie, ce léger déséquilibre est nécessaire pour avancer, à l'image de la bascule du corps entre deux pas, même si cela fait un peu peur, c'est normal. C'est un défi de taille, et nous sommes là pour vous aider autant que possible, et répondre à toutes vos questions au mieux de nos possibilités.

 

 

Lâcher la main d’un petit enfant qui apprend à marcher n’est jamais facile, mais c’est le seul moyen pour lui de trouver son propre équilibre. Les  échecs, les erreurs si souvent sanctionnées, sont le meilleur moyen d’accélérer les progrès. Chercher à les éviter à tout prix, c’est se priver du chemin le plus court pour atteindre le but. Tous ceux qui ont été admis ont fait des erreurs, se sont trompés, (ont râlé !), ont douté, hésitant à tout envoyer promener… mais ils ont aussi un autre point commun : ils ont persévéré, tant bien que mal, avec leurs lacunes et leurs faiblesses.

 

Les réponses que nous vous donnons (avec plaisir) n'auront jamais la valeur de celles que vous trouverez par vous-même. Elles resteront plus profondément inscrites dans votre mémoire, pour des raisons neurologiques complexes qui peuvent se résumer par cette simple phrase de Confucius :  

« L’expérience est une bougie qui n’éclaire que celui qui la porte. »

 

 

De manière plus pragmatique, le découpage de certaines notions est en effet adapté en fonction des Bescherelle, surtout pour les fondamentaux. Cela constitue un inventaire assez complet des rudiments à maîtriser avant de vouloir se jeter dans l'aventure, sur lesquels beaucoup de prépa ne reviennent pas, considérant que « cela se doit d’être déjà acquis ».

 

Nous partons du principe que tout le monde peut réussir, avec un peu de temps et de patience, et ce, quel que soit le socle de base, l’âge ou la nationalité de la personne, toutes matières confondues. Nous essayons au mieux d’intégrer cette diversité dans ce que nous proposons.

Nous reprenons donc certaines parties souvent jugées « faciles » ou « vues et revues » ; nous avons conscience que cette approche comporte ses limites bien entendu ; cela sera toujours « trop » ou « pas assez » rapide selon le rythme de chacun, à vous donc de trouver votre tempo.

 

J’encourage néanmoins vivement toute personne à revenir sur ces bases, quel que soit le niveau de compétence et de formation ; elles permettent d’accélérer de manière exponentielle la compréhension des notions les plus tordues qui suivent ensuite, et mettent en place dans notre parcours un édifice stable, solide et durable.

Il est aussi vrai que les Bescherelle sont des outils simples, pratiques, et peu coûteux ; ils sont en cela facilement abordables en tout point de vue. Même pour celles et ceux qui ne souhaiteraient pas les acheter, il est je pense difficile de trouver une médiathèque ou petite bibliothèque communale qui n'en soit pas pourvu (si l’un d’eux ne traîne pas déjà quelque part au fond d’une étagère à la maison ; attention cependant, les anciennes versions sont en noir et blanc et cela les rend beaucoup plus austères pour ceux qui sont sensibles aux couleurs).

 

Bon week-end !


  • DocteurLinguo, villardegirl, salomeW et 2 autres aiment ceci



Répondre à ce sujet



  


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)

{parse template="include_lightbox_real" group="global" params=""} {parse template="inlineLogin" group="global" params=""}