Edouard Philippe a été chargé par Emmanuel Macron de composer le second gouvernement du quinquennat après les élections législatives de juin dernier. Il s’agit du 41ème sous la Vème république. Ce gouvernement respecte la parité 15 femmes et 14 hommes … Deux femmes occupent un poste régalien (c’est-à-dire lié à un droit qui n’appartient qu’à l’Etat : Défense, Affaires étrangères, Justice, Finances et Intérieur), la Justice avec Nicole Belloubet et Florence Parly au ministère des Armées.

L’équipe gouvernementale compte 19 ministres (11 femmes et 8 hommes) et 10 secrétaires d’Etat (4 femmes et 6 hommes). Ce gouvernement est « inédit » car il réunit des personnalités de tous bords, balayant le clivage classique droite ou gauche. La droite est représentée à des postes importants : le Premier ministre, Edouard Philippe, mais aussi notamment Bruno Lemaire à l’Economie et aux Finances ou Gérald Darmanin… Des socialistes ou radicaux de gauche sont en charge : Gérard Colomb à l’Intérieur, Jean-Yves le Drian aux Affaires étrangères, Annick Girardin à l’Outre-mer, Stéphane Travert à l’Agriculture, ou Christophe Castaner…

Autre spécificité de ce gouvernement, c’est la nomination « d’experts » dans leur domaine de compétence, issus de la société civile célèbres, ou pas : Nicolas Hulot a accepté de se charger de la Transition écologique, Laura Flessel aux Sports mais aussi Nicole Belloubet, Jean Michel Blanquer à l’Education, Muriel Pénicaud au Travail… Retrouvez tous les noms en suivant ce lien.

A